Archives du mot-clé Déménagement

Site de l'URSSAF

L’URSSAF une histoire qui n’en finit plus…

Finalement, je ne serais jamais au bout de mes surprises avec l’URSSAF. Avec eux, on en découvre tous les jours. J’exagère un peu, c’est vrai. Mais bon…

Tu ne cotiseras point en ligne

Durant ce doux mois d’octobre, j’ai eu la chance d’encaisser quelques chèques de mes clients. Et oui, on peut dire que j’ai réellement débuté mon activité en septembre-octobre. Fier de mon travail, ma mission pour ce mois-ci était de déclarer mon chiffre d’affaire (CA) à trois chiffres (je ne vous dirais pour où se trouve la virgule, bande de petits curieux…).
Continuer la lecture de L’URSSAF une histoire qui n’en finit plus… 

Autoentrepreneurs : le déménagement ne se prend pas à la légère

Auto-entrepreneur

Et oui, aujourd’hui encore, je vais vous parler de déménagement. Je sais, ce thème est plutôt redondant en ce moment sur ce blog. Mais j’ai pensé qu’il serait utile d’écrire un nouvel article là-dessus. Avec le recul que j’ai maintenant, je vais vous proposer une petite procédure pour essayer ne rien oublier.

Ces quelques étapes mélangent beaucoup la vie perso/pro, mais c’est essentiel quand on travail à la maison car au final, tout est lié :

  1. Recenser tous les abonnements que vous avez contracté et faire une modification d’adresse : le téléphone, Internet, les journaux/magazines, l’électricité etc.
  2. Avertir son CFE (pour ma part, l’URSSAF) : je vous ai fait part de ma mésaventure, donc ne négligez pas ce point, surtout si vous changez de département. Ne pas hésiter à insister sur l’urgence de la procédure, à renvoyer le formulaire de modification d’activité (Cerfa P2P4) et à appeler pour vérifier que tout va bien.
  3. Prenez votre plus belle plume et écrivez à votre banque professionnelle et à votre assureur. Un petit courrier précisant votre nouvelle adresse et accompagné d’un justificatif de modification (au hasard : votre nouveau certificat d’inscription au Répertoire des Entreprises et des Etablissements -> INSEE) sera largement suffisant.
  4. Refaire ses cartes de visite (pour ma part, c’est en cours de réflexion).
  5. N’oubliez pas d’avertir vos clients !

Si c’était à refaire (par pitié, pas tout de suite !), je suivrai cet ordre-là :).

Et vous ? Déménagement en vue ? Avez-vous déjà vécu une période de déménagement ? Galères similaires ?

Que faut-il faire quand un auto-entrepreneur déménage ? #3

Auto-entrepreneur

Si vous arrivez sur cette page, par hasard, je vous conseille de lire mes deux billets précédents :

Suite et fin de l’aventure la mésaventure…

Après mes différents envois (email, courrier et fax), je pense avoir utilisé à peu près tout les moyens en ma possession pour que mon formulaire soit traité. Ah si, il y en a un que je n’ai pas utilisé : me rendre sur place à l’URSSAF à Vénissieux. Mais, ça, il n’en était pas question : je n’ai ni le temps, ni l’envie de faire des frais supplémentaires. Vu les réponses des différentes personnes que j’ai eu au téléphone, je sentais bien le coup d’y aller pour… RIEN.

Le téléphone pleure… En fait c’est moi qui pleure.

Depuis mon dernier article, les seules actions que j’ai mené étaient le harcèlement téléphonique (massif) : 2 à 3 appels par semaine minimum.
Là où ils sont fort à l’URSSAF, c’est lorsqu’ils essaient de contacter le fameux « Centre de Formalité des Entreprises » pour avoir plus d’informations (au passage, ils n’ont pas de numéro de téléphone direct, le seul moyen de les avoir, c’est en appelant l’URSSAF) : ils ne sont jamais joignables ! Quelque soit l’heure ou le jour ! A chaque fois, ils promettent de rappeler sour 24-72h. Depuis mon premier appel, ça doit bien faire 3 semaines que j’attends leur coup de fil. En fait, j’attends précisément 3 appels de leur part.

Mon dernier appel date du vendredi 17 septembre. J’ai atteint le sommet de la connerie l’incompétence. Trente minutes a être trimbalé de services en services. Personne n’a été capable de me dire où mon dossier en était, ni même ce que j’étais censé faire. Même pas une recommandation, rien. En gros, on laisse pourrir l’affaire.

Soit, j’ai aussi décidé de laisser tomber une semaine, voir si les choses vont enfin bouger.

Le dossier ressuscite, tel le Phénix.

J’ai pris une habitude avec cette histoire : consulter le site d’infogreffe. Pourquoi ? Parce que ce site permet de connaître tout ce qu’il y a à savoir sur une entreprise : adresse, siret, nom du dirigeant etc. Bref, LE site qui permet de savoir s’il y a un changement de situation ou pas (c’est gratuit, bien sûr !).

Et mardi dernier (14 septembre 2010), Ô miracle ! Ma [mes] demande[s] a [ont] été prise[s] en compte ! Mon adresse a été changée ! En fait, presque… Je m’explique.

Mon (auto-)entreprise inscrite sur VIENNE a été radiée. J’ai donc été réinscrit cette fois dans mon nouveau département avec un nouveau SIRET. C’est quasiment le même. Seuls les deux derniers chiffres ont changé.

Par contre, en regardant la mention « inscription au répertoire SIRENE », je peux lire : 07/2010. Ok. On est mi-septembre. Il leur a fallu deux mois pour faire changer une adresse et un numéro de SIRET ? Woooh…

Conclusion :

Il y a quand même plusieurs choses que l’on peut retenir de cette histoire :

  • l’inscription pour devenir Autoentrepreneur prend environ 15 minutes. La confirmation arrive assez rapidement (une à deux semaines maximum) / faire un changement d’adresse prend deux mois, surtout si on change de département.
  • l’URSSAF renseigne parfaitement bien ses cotisants lorsqu’il s’agit de récupérer le Chiffre d’Affaire mensuel / Il n’y a plus personne à l’URSSAF pour tout autre renseignement. Ils rappellent sous 72h. En fait non. Ils ne rappellent jamais.
  • Il serait tellement plus simple de radier son activité et de se réinscrire tout de suite derrière pour faire le changement d’adresse / Surtout pas malheureux ! Si tu souhaites continuer la même activité, tu vas devoir attendre l’année en cours + une année civile entière avant de pouvoir te réinscrire ! C’est ce qu’on appelle le délai de carence. Bref, ce n’est pas la procédure à suivre !

Bon, qui est « chaud » pour déménager ?

Que faut-il faire quand un auto-entrepreneur déménage ?

Auto-entrepreneur


Dur le déménagement…

Dernièrement, j’ai eu la « chance » de goûter aux joies du déménagement. C’est toujours (trop) compliqué. Il faut arriver à gérer sa vie perso, sa vie pro (en tant que salarié) et sa deuxième vie pro (en tant qu’auto-entrepreneur). Sans compter les cartons, la peinture-tapisserie et le démontage de meubles Ikéa© (billet non-sponsorisé). Aujourd’hui encore, j’ai encore quelques cartons à [ouvrir/me débarasser], mais le plus gros a été fait. La preuve en est que je peux presque utiliser mon bureau.

Remplir le formulaire et suivre le lapin blanc

Bref, je ne vais pas m’éterniser à vous parler de ma vie. Je vais plutôt vous expliquer comment effectuer un changement d’adresse en tant qu’AE, auprès de votre CFE (l’URSSAF pour les professions libérales).

Il est possible de le faire en ligne via le site officiel mais il faut un certificat de classe 3 pour effectuer cette démarche. Si vous en possédez un, alors n’hésitez pas. Ce n’est pas mon cas. Je vais employer la deuxième méthode.

Il existe un formulaire spécifique pour toute modification ou cessation de votre activité en tant qu’auto-entrepreneur : le formulaire P2P4. Il est assez simple, il suffit de lire le petit encadré qui explique quelles sont les rubriques obligatoires pour une modification : 1, 8 et 9. Pour le changement d’adresse, j’ai eu besoin de remplir la partie 3 et 5 en plus. Absolument rien de compliqué.

Je vous propose de découvrir plus en détail les deux captures d’écran ci-dessous :

capture d'écran numéro 1 du formulaire de modification d'activité
capture d'écran numéro 2 du formulaire de modification d'activité

Expédier le formulaire et brûler un cierge

Voilà, c’est à peu près tout… Sauf que maintenant il faut que vous transmettiez ce document (non-enregistrable) à votre CFE. La voie officielle est d’imprimer le formulaire rempli et de l’envoyer au CFE, en recommandé avec accusé de réception (préférable).

L’autre voie, je ne sais pas si elle va fonctionner mais c’est celle que j’ai adopté : faire une copie PDF du formulaire rempli, grâce à PDFCreator, et utiliser la rubrique de contact sur le site de l’URSSAF : se diriger dans la partie qui vous concerne (profession libérale) et suivre les instructions. Vous aurez la possibilité d’expliquer votre démarche et d’attacher votre document PDF rempli par vos soins. N’hésitez pas à noter la référence qui sera donné, juste au cas où vous ne receviez pas l’accusé de réception par e-mail.

A peine 30 minutes plus tard, j’ai obtenu une réponse « réelle » de l’URSSAF :

Bonjour Monsieur,

J’accuse réception de votre courriel du XX/XX/2010 concernant votre changement d’adresse.

Je vous informe que votre demande nécessite un examen particulier. Elle sera donc transmise dès aujourd’hui au Centre de Formalités des Entreprises.

La réponse vous sera adressée par Courrier/Courriel sous les meilleurs délais.

Dans l’attente, je reste à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Cordialement

Je croise les doigts et brûle un cierge, d’autant plus que je risque de changer de centre, ayant quitté mon département d’origine. C’est sûr, je n’aime pas la simplicité.

Je vous tiens au courant pour la suite des événements 😉

La suite, c’est par ici :