l’amendement pour les Auto-Entrepreneurs qui a fait « plouf »

Sur la tribune.fr, on apprend qu’un député a eu la mauvaise idée de vouloir limiter le statut des Auto-entrepreneurs à deux ans, lors des discutions sur le projet de l’Entreprise Individuelle à Responsabilité Limité… (Voir mon article précédent) Pas de bol pour lui, il s’est fait gentiment remonter les bretelles par Hervé NOVELLI et cet amendement est passé… à la trappe. Ouf !

Cet épisode, si anodin soit-il, prouve encore une fois que ce statut ne plait pas à tout le monde. Cependant, il y plusieurs choses qui me viennent à l’esprit et que je ne comprends (en vrac) :

  • Qu’est-ce qui a motivé ce député pour vouloir limiter ce statut ? Un lobby quelconque est-il derrière ça ?
  • A quoi cela aurait-il servit ? Il me semblait que le but de ce statut était double : 1. donner un point de départ au créateur pour tester son activité. 2. le but inavouable du gouvernement : « transformer » le travail au noir en activité légale. Dans les deux cas, quel aurait été l’intérêt pour le gouvernement de limiter les auto-entrepreneurs à deux ans d’activité ?! Je croyais que les caisses étaient vides et que les nouvelles cotisations étaient les bienvenues.
  • Pourquoi créer un statut simplifié et attrayant pour le brider un an plus tard ? Ce genre de solution arrive, en général, lorsqu’il y a un problème. Est-ce le cas avec les Auto-Entrepreneurs ?

J’avoue franchement ne pas comprendre cette intention incohérente. Si quelqu’un a des réponses à m’apporter, je suis preneur. Pour le moment, l’affaire semble close et c’est tant mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *