Que faut-il faire quand un auto-entrepreneur déménage ? #2

Auto-entrepreneur

Suite de l’aventure la mésaventure… (voir article précédent)

Après deux mois de vacances pour le blog, je reviens, frais et dispo, vous poster quelques nouvelles de ma procédure de déménagement que j’avais diffusé le 9 juin dernier. Elle ne fonctionne pas. Au moins, ça a le mérite d’être clair.

Je vous donne quand même quelques explications :

  • Après plus de 3 semaines sans nouvelle depuis la réponse de l’URSSAF, je me décide de leur envoyer un petit e-mail pour savoir où en est ma demande. Voici la réponse :

    Bonjour ,

    J’accuse réception de votre courriel du 02/07/2010 12:35 concernant votre demande de prise en compte de la modification de l’adresse de risque.
    Je vous invite à effectuer la modification d’adresse du siège sur le site ci dessous:

    https://www.cfe.urssaf.fr/autoentrepreneur/CFE_Declaration

    Dans l’attente, je reste à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

    Cordialement

    Il faudrait savoir… Soit on accuse la réception du dossier et on le traite, soit on le rejette de suite et on donne la bonne information. Bref… Je me dit que c’est sans doute une erreur (humaine) de la part de l’URSSAF. Pas grave, je vais suivre leur procédure.

  • Durant la semaine du 12 juillet, je m’attèle au remplissage du formulaire en ligne. Au passage, c’est le fameux formulaire P2P4 en plus simplifié au niveau des rubriques. Une fois finalisé, j’imprime le formulaire (et j’en garde aussi une trace au format PDF grâce à PDF Creator) pour l’envoyer comme indiqué dans l’e-mail de validation du dossier :

    CENTRE DE FORMALITES DES ENTREPRISES, le 12/7/2010, 18 heures 51
    -=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

    Vous avez validé votre dossier de modification Autoentrepreneur N°XXXXXXXXXXXXX.
    Nous vous rappelons vos identifiants d’accès, valable 30 jours sur le site www.lautoentrepreneur.fr :
    – Numero de dossier : XXXXXXXX
    – Mot de passe : XXXXXXXX

    Pour que votre dossier soit pris en compte par votre Centre de Formalités des Entreprises, vous devez l’imprimer, le signer et le transmettre par courrier postal, accompagné d’une copie de pièce d’identité, à l’adresse suivante :

    Centre de Formalités des Entreprises des Autoentrepreneurs
    URSSAF du RHONE
    6 rue du 19 mars 1962
    69691 VENISSIEUX CEDEX

    Téléphone : 04 37 60 10 30

    Pour toute demande d’information concernant votre dossier, veuillez vous adresser à votre Centre de Formalités des Entreprises.

    Le lendemain, le courrier est parti, comme prévu.

  • Semaine du 16 août, à mon retour de vacances : toujours rien… J’appelle l’URSSAF au numéro indiqué pour savoir où en est ce foutu dossier. Réponse : votre dossier n’a pas été traité, mais pour que vous puissiez continuer à recevoir nos correspondances, faites-nous parvenir un courrier par fax (ça existe encore ?) en précisant votre adresse de correspondance.
    Je ne suis pas pénible, j’envoie un fax (!!!) dans la foulée en demandant de me notifier en retour le traitement de mon courrier.
  • Semaine du 23 août, je décide de nouveau de tenter ma chance, voir si mon dossier pourra être traité rapidement. L’interlocutrice me promet de me rappeler à la fin de semaine et de me donner plus d’information. Je vous laisse deviner… je n’ai jamais été rappelé. J’ai dû encore contacter le service téléphonique de l’URSSAF. Là, changement de ton, la personne que j’ai eu m’a clairement conseillé de renvoyer mon dossier par fax (!!!) accompagné d’un courrier détaillant l’urgence de ma demande. Aucune trace de mon dossier postal.

Quelle(s) moralité(s) faut-il retenir de tout ça ?

  1. Même en respectant scrupuleusement les procédures, rien n’est plus sûr quant au traitement des dossiers.
  2. Qu’il n’y a pas de vrais suivis à l’URSSAF. Malgré mes nombreux appels, tous mes interlocuteurs découvraient mon dossier à chaque fois.
  3. Pour prélever les cotisations, il n’y a jamais de problème. Pour le reste… (celui qui répond Mastercard, je le maudit).
  4. Ne pas déménager dans un autre département que celui d’inscription. Même s’il n’y a qu’un fleuve à traverser.

Par précaution, j’ai envoyé le même fax + courrier sur deux numéros de fax différents. J’espère que l’affaire va se terminer rapidement.

La suite, au prochain épisode.

La suite, c’est par ici :

Si vous souhaitez lire l’article précédent, c’est par là :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *